Dodow, le nouveau meilleur ami de mes nuits

dodow_web_nuit

Vous commencez certainement à le savoir depuis le temps que je vous en parle, mais je suis une grosse anxieuse. J’ai quasi-constamment un mini-moi qui court en rond dans ma tête avec des flammes au cul en hurlant « Aaaaahhhh on va tous mourir cette fois c’est SÛR !!! ».

Vous vous doutez donc bien que pour dormir, c’est souvent un peu la bagarre. D’autant plus en ce moment, je suis dans un état de stress rarement égalé – et je dois régulièrement avoir recourt à certaines aides pour m’endormir pour éviter de passer la nuit à me cogner la tête contre les murs.

Donc quand j’ai reçu un mail me proposant de tester un nouvel appareil supposé aider à trouver le sommeil sans l’aide d’un quelconque cacheton, il ne m’a pas fallu longtemps pour accepter.

Cet appareil se nomme Dodow, coûte 49€, et promet de permettre à ceux qui l’utilisent de s’endormir en moyenne 2,5 fois plus vite que d’habitude. 

Mais alors, quel est son secret ? Est-ce qu’il vous raconte des histoires en vous tripotant les cheveux ? Est-ce qu’il diffuse du chloroforme pendant que vous comptez les moutons ? Je crois que je tiens deux idées pas trop mal, mais dans le cas de Dodow, c’est beaucoup plus simple que ça.

DODOW_packshot

Lorsque vous appuyez sur le plateau de l’appareil, il se met à diffuser un halo de lumière bleue au plafond qui grandit et rapetisse à un rythme régulier, rythme sur lequel vous n’avez qu’à caler votre respiration (ventrale, pour plus d’efficacité). Lorsque je l’ai testé pour la première fois, il m’a suffi de le poser sur ma table de nuit et de lancer une session de huit minutes (on peut choisir celle-ci ou celle de vingt minutes) pour que je me retrouve à ronfler comme une bienheureuse au bout de quatre ou cinq minutes.

Ça m’a aussi permis de constater à quel point je respire mal (comme la plupart des gens). Je ne respire jamais profondément, j’oublie souvent de respirer aussi, je n’ai aucun rythme régulier, bref, c’est n’importe quoi. Et forcément, quand j’ai un halo tout bleu qui me force à respirer correctement, ben ça va tout de suite vachement mieux – et au bout de quelques respirations, je sens déjà une telle différence que je n’ai souvent pas besoin de rester fixée sur le halo. Il me suffit de fermer les yeux, de me mettre dans ma position préférée de sommeil et de garder le rythme suffisamment longtemps pour me détendre et me mettre à ronfler. J’ai juste besoin qu’il m’aide à démarrer, le temps que je réapprenne à respirer.

Depuis que j’ai reçu mon Dodow, j’ai pris le réflexe de l’allumer dès que je commence à me tourner dans tous les sens et que je sens que je peine à éteindre les voix qui me hurlent que tout va mal dans ma tête. Alors certes, ça ne fonctionne pas à tous les coups, mais pour être honnête c’est aussi lié à mon état du moment qui n’est pas exactement dans ma « norme » en ce qui concerne mon rythme de sommeil. Dans le pire des cas, ça m’aide au moins à me détendre suffisamment longtemps pour permettre au sommeil de débarquer sur un terrain fertile au lieu de me lancer dans une escalade sans fin du Mont Anxiété.

Du coup, si comme moi vous vous battez régulièrement contre le sommeil et que vous n’êtes pas foutus de respirer correctement, il y a des chances que ça puisse vous aider aussi. Il y a aussi des applications et des vidéos et des podcasts de méditation et de relaxation, mais perso ça a plutôt tendance à me casser dans mon processus si je dois me relever pour mettre mes écouteurs, lancer l’action, et penser à retirer et ranger mes écouteurs avant de dormir. Là au moins tout se fait dans le même geste, c’est plus fluide et je ne m’interromps pas une fois le processus enclenché.

Publicités

6 réflexions sur “Dodow, le nouveau meilleur ami de mes nuits

  1. du coup comme je me réveille toutes les nuits parce qu’à un moment j’entends mon mec qui « presque ronfle » (juste il respire en fait, le pauvre) et que les boules quies ne suffisent, pas, ça peut peut-être me simplifier la vie !
    parce qu’à la maison ça va, je squatte le canapé ça gêne personne, mais à l’hôtel ou chez des gens c’est tout ce suite plus compliqué :/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s