Aujourd’hui j’aime… la moumoute rose

tumblr_o06eouyV2n1rubavvo1_1280

Allez, j’avais dit qu’on revenait à des choses plus futiles et légères, du coup j’entame une nouvelle série pour redonner vie à mon concept défunt de Tumblr, dans laquelle j’exposerai tous mes coups de coeurs esthétiques à la con (ce sera donc l’occasion rêvée d’étaler mon mauvais goût à la face du monde).

Et évidemment, je commence avec l’une de mes plus vieilles passions : la glorieuse moumoute rose.

Lire la suite »

Publicités

En 2006, Lindsay montrait sa chatte et j’étais une connasse

britney-paris-1024

En janvier 2006, j’avais 18 ans. J’étais en route vers ma dernière année en « teen », à l’âge où toute personne au parcours à peu près normal se dirige vers la fac et sa vocation (quitte à effectuer quelques recalibrages en cours de route, mais toujours avec un pied dans un établissement scolaire). Sauf que moi, à 18 ans, j’étais au plus bas de ma dépression, je vivais en jogging et en t-shirt XXXL et je passais littéralement mes journées entières sur internet pendant que ma mère était au boulot.

Quand elle rentrait, je m’empressais de me donner l’air à peu près habillé et de faire la vaisselle pour qu’elle pense que j’avais eu une journée productive, et je lui parlais de toutes les annonces de boulot auxquelles j’avais postulé ohlala, tellement, c’est sûr cette fois je vais avoir au moins une réponse positive. Ça, c’était dans mes meilleurs jours. Dans les pires, elle me retrouvait aussi sale qu’au réveil, voire un peu plus, avec de la vaisselle jusqu’au plafond, et les yeux cernés et rougis par l’écran d’ordinateur.

Lire la suite »

Sexe Intentions (1999) – Celluloid Love #3

tumblr_o43mkxxLVm1uzg8vuo1_1280

Je pense que je ne vous apprendrai rien si je vous dis que Sexe Intentions (Cruel Intentions en V.O., ça fait déjà vachement moins pitié), est une adaptation très libre du roman Les Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos. Oeuvre qui, au passage, a eu pas mal d’importance dans ma vie parce qu’elle m’a permis d’obtenir un joli 17 en lettres au bac (alors que je me suis principalement appuyée sur le film pour rédiger ma dissertation parce qu’à l’époque je n’avais lu qu’un seul passage du livre : celui sur lequel portait la question – un hasard bienheureux).

C’est aussi le film qui nous a prouvé que Sarah Michelle Gellar n’était pas que Buffy Summers mais qu’elle pouvait aussi jouer une sacrée connasse libidineuse sans trop faire d’efforts, que Selma Blair, bien qu’adepte des rôles de gentille loseuse, avait aussi sa dose de sex-appeal et que Reese Witherspoon et Ryan Phillippe étaient clairement faits pour être ensemble (et n’auraient JAMAIS dû se séparer, les traitres).

Lire la suite »

Les 90’s sur le tapis rouge

426283404986ad58e50bee8f0690ba5b

Celles et ceux qui l’ignorent encore le découvriront bien vite avec ce blog : je suis légèrement obsédée par tout ce qui touche aux années 90. Du coup, maintenant que j’ai un espace rien qu’à moi pour m’épancher sur absolument tout ce qui me passe par la tête, je compte bien en profiter pour laisser cette obsession s’exprimer à la moindre occasion.

Lire la suite »