Articles & Listes

Tous les trucs qu’on m’a dit de ne jamais faire en tant que femme

fgdg

En tant que femme, j’ai passé ma vie à entendre les gens me dire ce que je devais faire et ne pas faire en fonction de mon genre et de mon sexe (qui concordent, dans mon cas). De la famille aux amis en passant par les profs, les voisins, les gens dans la rue ou encore les collègues et supérieurs hiérarchiques divers, ils ont tous eu leur mot à dire sur la conduite à adopter en fonction de ces paramètres.

Là-dessus sont venus s’ajouter tous les poncifs que j’ai pu lire dans des livres ou dans des magazines, ainsi que les discours auxquels j’ai été exposée à la télévision, tant dans des oeuvres fictives que dans des émissions de divertissement ou d’information.

Résultat, au fil des années, j’ai pu compiler une petite liste de toutes les choses qu’on m’a dit plusieurs fois de ne jamais faire, parce que « les femmes ne font pas ça ».

Les voici :

  • Mal parler – Je dois bien ar-ti-cu-ler et n’utiliser que des formules courtoises, sans aucun gros mot ni argot ni verlan.
  • Ne pas croiser les jambes – Parce que c’est vulgaire d’écarter les jambes quand on est une femme, surtout si on porte une jupe (les gens, et particulièrement les hommes, sont physiquement incapables de ne pas fixer un entrejambe découvert, c’est prouvé ok ?)
  • Faire la gueule – Je me dois d’être souriante à chaque moment de la journée et d’accueillir chaque regard et interaction avec une tête de ravie de la crèche. Sinon en plus je risque d’avoir plus de rides.
  • Manger gras« Attention à la ligne, LOL ! » s’empresse-t-on de me dire dès que je parle de ce que je mange et que ce n’est pas un bâtonnet de celeri.
  • Boire trop – C’est pas distingué d’être bourrée, et une femme doit toujours être distinguée.
  • M’habiller sexy – Il ne faut pas être vulgaire, et en plus, je risque de m’attirer des ennuis à trop aguicher le chaland.
  • Ne pas m’habiller sexy – Mais bon faut faire un effort quand même, sinon on se trouvera jamais de mari.
  • Mettre trop de maquillage – Ah berk, le camion volé, berk ! Et en plus après le matin on se réveille pas à côté de la même personne mdr, l’arnaque !
  • Ne pas en mettre assez « Ben alors, t’as l’air fatiguée aujourd’hui la miss ! »
  • M’intéresser au sport – Le sport c’est un truc de bonhomme, ok ?
  • Ne pas m’intéresser au sport – Mais une meuf qui s’intéresse au foot et qui peut regarder les matchs avec toi (et potentiellement parader nue sous son maillot du PSG) c’est troooop sexy.
  • Faire trop de sport – Faudrait pas avoir l’air d’un bonhomme, ça fait rêver personne. Mais faites-en un peu quand même, pour être bonne, parce que la cellulite c’est dégueu.
  • Avoir des capitons – « C’est quoi ça ? Y avait pas ça dans mon FHM c’est quoi cette arnaque ?!! »
  • Lire trop de livres – Qui voudrait d’une intello ou d’un rat de bibliothèque ? Tu sors parfois ? Hein ? SORS ON TE DIT !!!!
  • Rentrer trop tard seule la nuit – « Il va t’arriver des bricoles… »
  • Rentrer tard pas seule la nuit – « Ah ok tu veux qu’on te prenne pour une fille facile c’est ça ? Plus personne ne voudra de toi après. »
  • Coucher le premier soir – « Il faut que ton vagin soit une quête, une course d’obstacles, un Graal Sacré et immaculé (si tu peux t’arranger pour qu’une chorale chante à l’entrée de ma bite pour célébrer mon exploit c’est bien aussi). »
  • Faire la prude – Laisse-les rêver et fantasmer, montre que tu es accessible et potentiellement culbutable.
  • Parler de cul – Mais pas trop, parce que ça fait peur après, quand une femme dit « pipe », trois pénis se désagrègent spontanément dans le monde. (pipe pipe pipe pipe pipe) (PIPE !!!)
  • Me battre – C’EST. UN. TRUC. DE. BONHOMME. PUTAIN. Si les femmes se battent après que leur reste-t-il, hein ? Que faire de toute cette énergie, de toute cette rage, de ce sentiment de supériorité et d’invincibilité ?! Et la virilité dans tout ça ???
  • Insulter – C’est pas distingué, nom d’une PIPE.
  • Cracher – Bon là pour le coup c’est ok pour moi parce que je sais pas cracher sans me baver sur le menton, mais par principe, je réclame mon droit au glaviot. LIBÉREZ MON MUCUS !
  • Demander de l’attention – Tu te démerdes comme tu veux pour qu’on te remarque mais ne donne surtout pas l’impression de vouloir être remarquée parce que c’est un truc de pouffiasse superficielle ça.
  • Me prendre en photo – ATTENTION WHORE !!!!!
  • Dire que je me trouve belle/bonne – Ok ça va le melon ? Tranquille les chevilles ? T’es moche de toute façon.
  • M’autocomplimenter – Nan mais ok la meuf elle a décollé elle est en orbite putain non mais ça va oui ?! Tu veux pas qu’on se prosterne à tes pieds non plus ? « Ohlala je suis super douée dans mon travail gnagnagna » nan mais sérieux tu t’entends ???
  • Être autoritaire (et donc agressive) – Il ne faut pas émasculer les gens c’est pas poli,si tu veux un truc tu le demandes gentiment, poliment, avec une voix douce et en t’excusant si possible ok ?
  • Avoir trop d’opinions – Personne n’aime les feminazis.
  • Me masturber – La branlette c’est pour les teubs, tu ne dois toucher ta chatte que pour la remplir de produits chimiques afin qu’elle perde tout goût et toute odeur de provenance naturelle.
  • Parler de masturbation – VUL-GAIRE.
  • Parler de mes règles – Les règles c’est dégueu et ça pue c’est une abomination bioterroriste. (Raté).
  • Faire caca -Tout le monde sait pourtant que les filles ne font pas caca.
  • Faire des blagues de prout – Ton anus n’est pas là pour expulser quoique ce soit, c’est un point d’entrée, pas de sortie, fais en sorte qu’on ne visualise jamais autre chose.
  • Regarder des films d’horreur – La violence c’est pour les garçons. (Encore raté).
  • Regarder des films d’action – La bagarre et les explosions, c’est  aussi pour les garçons.
  • Avoir des plans culs ou des coups d’un soir – L’accès à ton vagin ne doit être réservé qu’à l’homme de ta vie (ou au moins à tes relations très très sérieuses mais faut pas qu’il y en ait trop hein fais bien gaffe).
  • Bouder mon rasoir – Là encore, les poils sont l’apanage de la virilité, et sur une femme ça fait sale, ça fait hippie, et ça fait pas envie.
  • Avoir des intérêts futiles – Faut pas être comme toutes ces pouffes qui ne pensent qu’au vernis, aux fringues et aux potins.
  • Ne pas en avoir assez – Mais tout de même, fais en sorte de porter du vernis, des jolies fringues et de tout savoir sur les Kardashian, sinon on va être déstabilisés.
  • Porter des baskets – Il te faut des jolis souliers délicats pour tes petits petons de princesse, sinon ils vont EXPLOSER.

Inutile de préciser que j’ai, depuis belle lurette, dérogé à chacune de ces petites règles à la con. Et avec le plus grand des plaisirs, en plus.

large

J’ai dû écourter la liste pour ne pas écrire une thèse, mais si vous avez d’autres éléments à y ajouter, c’est le moment les p’tit-e-s potes.

77 réflexions au sujet de “Tous les trucs qu’on m’a dit de ne jamais faire en tant que femme”

    1. Hahahahah j’adore tout particulièrement le GIF, que je me dépêcherai d’imiter fidèlement à la première occasion possible.
      Moi j’ai eu droit à des remarques du style « ha bon mais tu es toute mignonne » quand j’ai dit que j’écoutais du métal #WTFGuys
      Très bonne liste assez complète quand même :3

      Aimé par 1 personne

  1. Je t’aime !
    Bref, cet article résume absolument tout.
    Et il répond à ma petite moi intérieure, qui du haut de ses 6 ans disait : « j’aimerai être un garçon… » Pourquoi ? « Parce que ça fait pipi debout et ils peuvent faire ce qu’ils veulent sans qu’on les critiquent. »

    Et aujourd’hui, je suis quand même contente d’être une fille, c’est pas tous les jours pratique, mais parfois ça fait du bien de poser ses ovaires sur la table pour dire « merde » à ces jugements.

    Donc merci de partager tout ça.
    Et moi aussi je vais hurler PIPE à tout bout de champs.

    Aimé par 1 personne

  2. Ah tiens, encore récemment, j’ai dû affronter des commentaires sur le fait de : ne pas aimer cuisiner (musique dramatique) : « Comment ?! Tu ne trouveras point de mari jeune fille », « Le plus court chemin jusqu’au coeur d’un homme passe par son estomac » et autres grandes vérités universelles.

    Aimé par 1 personne

  3. « T’es grosse, tu devrais faire un régime » Régime tu fais, du poids tu perds
    « Oulala mais t’as la peau sur les os, tiens reprends donc de la pizza sinon tu vas t’envoler ! »

    QU…???!!

    J'aime

  4. Injonction paradoxale: Aimer danser mais point de trop… car les gestes qui font blobloter le popotin peuvent donner un message trop aguicheur. Il attire les réaction du genre: « faut assumer mamzelle quand tu bouges ton derrière on dirait que tu m’invites… puis danser avec quelqu’un c’est s’engager à un minimum de récompense ».

    Super génial ce blog… j’aime particulièrement l’aspect melting pot!

    Pleins d’amour sur toi!

    Aimé par 1 personne

  5. Ca vient de me faire penser à une chose horrible que mon plus grand frère m’a sorti une fois : « Ouais, bon, tu peux faire L, même si t’as pas de métier, le plus important c’est que tu saches faire à manger pour ton mari. Haha ! » J’en ai toujours envie de lui mettre un « p’tit » coup d’Encyclopédie dans sa tête.
    Pipe.

    Aimé par 1 personne

      1. Je te rassure, ce n’est pas le même frère qui décime les populations maritimes… Quoi que, ça veut dire qu’il y a plus d’un con dans ma famille ?… :/

        J'aime

  6. Putain de bordel mais ouiiiii souvenir davoir déjà prit un « elle est plutôt jolie mais des qu’elle parle qu’est ce qu’elle est vulgaire!! » LEUL
    Comme d’habitude un régal de te lire!! Ça fait tellement du bien au moral!! ❤

    J'aime

  7. Pareil, quand je disais un gros mot c’était : « c’est pas joli dans la bouche d’une jeune fille ». Et autres : « tiens, fais la jeune fille de la famille » en proposant des gateaux apéro à tout le monde.
    Je. On peut dire ce qu’on veut, ça marque ces conneries !! On était déjà en 2000 quand même ! Y a un monde à reconstruire…

    Aimé par 2 personnes

  8. Il faut avoir une taille de guêpe mais pas faire de régime !! une femme qui bouffe beaucoup et gras c’est trop cool ! mais faut qu’elle soit maigre ahahah
    Ne pas aimer le shopping, ne pas passer 100 ans à se préparer/maquiller/choisir sa tenue mais faut toujours être apprêtée comme si on allait à une remise de prix Nobe- prix de la bimbo de l’année (personne aime les femmes scientifiques.)
    Faut pas être trop maigre non plus parce que les VRAIS mecs aiment les VRAIES femmes, pas les tas d’os LOL !
    Faut avoir une carrière, un poste important et intéressant mais pas gagner trop d’argent, si tu gagnes plus que les mecs ça les fait fuir. Faut avoir des gosses, absolument ! Et s’en occuper sans sacrifier sa carrière
    Faut prendre le nom du mari aussi, et si par malheur t’es lesbienne, tu deviens juste une bonne pote toujours partante pour un plan à 3 ! #fantasmevivant ahahaha
    Y en a d’autres qui me viendront à l’esprit plus tard mais là c’est déjà pas mal.

    Aimé par 2 personnes

  9. Récemment j’ai fait une « baby-broc », une brocante de trucs pour bébés histoire de saper un peu (si possible avec classe, si possible pour pas cher) ma future fille. Déjà, les gens demandent spontanément si c’est pour une fille ou un garçon. Quand je réponds « fille », les fringues de mec me sont interdites, carrément. Quand je réponds « peu importe » pour aussi avoir accès aux fringues « de mec », les gens ne comprennent pas. Et quand je leur explique qu’une fille peut porter des fringues « de mec », une dame me demande gentiment : « Mais c’est quoi ce papa qui veut pas habiller sa fille avec du rose ??? ». Donc, VOILA ! Avant même de naître, tout est une question de genre et de sexe.

    Au passage super article 😉

    Aimé par 1 personne

  10. HAHAHAHA, génial ! ❤
    Putain, ça doit être chiant d'être une vraie fille respectable niania machin… Pis ça a l'air compliqué !
    Je respecte quasiment aucune des règles, j'aurai jamais de mari, je finirai seule, mangée par mon chat ! Flûte alors.

    Aimé par 1 personne

  11. Alors je suis un homme qui se prépare psychologiquement à me faire pourrir et je le sais mais quand même je vais voir. J’ai beaucoup aimé l’article vraiment je préfère les femmes qui dérogent à toutes ces « règles » d’ailleurs, mais je ne suis pas d’accord sur un point (sinon le prologue n’a pas de sens). Ecarter les jambes quand tu es en jupe ? Non, désolé mais non. Porte un pantalon ou une robe ou peu importe et je me contrefous que tu fasse le grand écart à une terrasse de café. Non je ne vais pas regarder et je choisis mes mots, mais je vais voir ton entrejambe, sauf que je n’ai rien demander moi. On est pas censé faire ce genre de chose tant que les deux parties et je précise bien les deux ( pas juste le gars qui dit « hey montre ta chatte de temps en temps ça m’excite » ) ont jugé qu’il était acceptable de se montrer leur parties génitales. J’ai une amiE qui a dormi sur le canapé la semaine dernière et en me réveillant la première chose que j’ai faite c’est mettre un pantalon et un t-shirt, parce que je n’ai pas à lui imposer cette vue. Ce n’est ni de la pudeur ni je ne sais quoi, c’est juste du respect. Tu peux être une femme comme un homme ou un transgenre je m’en fous, je n’ai pas à avoir ton entrejambe visible dans une situation banale ( toutes les situations incluant des maillots de bains sont exclues bien sûr). Et non j’aime pas les leggings ou autre trucs du genre, mais ça c’est encore autre chose.

    J'aime

    1. Oui enfin quand t’es juste en jupe dans le métro avec 10cm d’écart entre les genoux et des collants opaques et qu’on vient te traiter de salope c’est quand même autre chose que de faire la chandelle sans culotte sur la place du village.

      J'aime

      1. Oui, non mais faut pas déconner non plus hein. J’ai dit écarter les jambes en jupes pas être assise en jupe. Une femme n’a même pas besoin de collant opaques elle pourrais ne pas avoir de culottes, si elle est simplement assise en face de moi normalement je ne devrai en toute logique jamais savoir qu’elle n’en porte pas.

        J'aime

  12. Je rajouterais :

    Se gratter le nez. Même pas mettre les doigts dedans, hein, ça c’est carrément l’horreur. Non juste le bout du nez. Je me suis déjà entendu dire que je n’étais pas féminine parce que j’avais osé cet affreux geste un jour où le bout de mon nez me démangeait.

    Aimé par 1 personne

  13. PIPE PIPE PIPE
    (Je pensais en trouver beaucoup plus dans les commentaires, mais nan, il faut y remédier.)

    Mais est-ce que les personnes qui prennent toutes ces injonctions au sérieux ont déjà sérieusement rencontré un seul être humain féminin correspondant à ces critères, dans cette dimension, pour de vrai ?

    J'aime

  14. « Une fille ne doit pas faire de geste obscène, même si on l’agresse. On ne sait jamais comment ça peut tourner ». Eh bien moi, non seulement je me suis exprimée gestuellement auprès d’un chauffard, mais je suis descendue de voiture pour discuter. Eh bien, du haut de mon mètre soixante-trois, je l’ai fait remonter dans sa quéquette à roulette. Il a eu peur de l’esclandre! 😀

    Aimé par 1 personne

  15. Cet article me confirme l’idée que ce blog va être vraiment très très chouette (et il l’est déjà) ! Merci de faire partager ton boulot avec nous, c’est que du bonheur 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.