Je (p)rends les armes

large-1

© Polly Nor

Ça y est, je suis prête. J’avais juste besoin de rassembler forces et matos, et maintenant je suis prête.

Puisque j’ai pris le parti de tout vous dire sans censure et de vous offrir une vue réelle de ce que c’est de vivre avec la dépression au jour le jour, autant vous le dire tout de suite : à compter d’aujourd’hui, je suis sous anti-dépresseurs.

Lire la suite »

Publicités

J’suis pas prête

grief-in-classroom

© LA Johnson

J’suis pas prête j’suis pas prête j’suis pas prête j’suis pas prête.

J’ai un mini-moi qui tourne en rond à la vitesse de l’éclair en hurlant « j’suis pas prête j’suis pas prête j’suis pas prête » dans ma tête. D’apparence sereine, j’avance tranquillement, je souris, je vois des gens, mais à l’intérieur je suis une torche humaine.

Lire la suite »

Comment remplir sa déclaration d’impôts

large

Ça y est, la saison est arrivée, le temps est venu de faire ses comptes et d’informer le gouvernement du moindre petit centime touché à la sueur de votre front l’année dernière. Une épreuve difficile parce que 1) personne n’aime se replonger dans ses comptes, 2) personne n’aime passer par des étapes administratives et 3) personne n’aime l’idée de se faire ponctionner une jolie somme d’argent (même si ouais ok ça permet de financer des trucs cool oui je sais bien bon, d’accord, mais quand même, j’ai faim merde).

Si vous avez du mal à vous y retrouver dans toutes les étapes que constituent ce merveilleux petit rituel printanier, voici quelques astuces qui devraient grandement vous aider. Nous allons y aller ensemble, progressivement, étape par étape, jusqu’à ce que vous soyez enfin débarrassé-e-s de ce fardeau.

Lire la suite »

Montée de sève

large

© Polly Nor

J’ai récemment appris que, comme les arbres, certaines personnes ne survivaient pas toujours à la montée de sève qui accompagne le printemps. La renaissance, le renouveau, le changement de climat et d’ambiance, tout est trop brutal et ajoute une pression supplémentaire qui pousse à culpabiliser dix fois plus si on est pas heureux. C’est pour ça que le taux de suicide est plus élevé au printemps qu’à l’approche des fêtes, comme on pourrait le croire, par déduction logique.

Chaque année, je ressens cette montée de sève, et chaque année, elle se fait avec douceur et chaleur, je la sens se propager petit à petit dans mes veines, au rythme des températures. Ça fluctue, ça accélère d’un coup, puis ça ralentit, le temps que je m’y habitue, jusqu’à ce que ça finisse par se stabiliser et que mon humeur en fasse de même. Cette année, c’est différent.

Lire la suite »

En 2006, Lindsay montrait sa chatte et j’étais une connasse

britney-paris-1024

En janvier 2006, j’avais 18 ans. J’étais en route vers ma dernière année en « teen », à l’âge où toute personne au parcours à peu près normal se dirige vers la fac et sa vocation (quitte à effectuer quelques recalibrages en cours de route, mais toujours avec un pied dans un établissement scolaire). Sauf que moi, à 18 ans, j’étais au plus bas de ma dépression, je vivais en jogging et en t-shirt XXXL et je passais littéralement mes journées entières sur internet pendant que ma mère était au boulot.

Quand elle rentrait, je m’empressais de me donner l’air à peu près habillé et de faire la vaisselle pour qu’elle pense que j’avais eu une journée productive, et je lui parlais de toutes les annonces de boulot auxquelles j’avais postulé ohlala, tellement, c’est sûr cette fois je vais avoir au moins une réponse positive. Ça, c’était dans mes meilleurs jours. Dans les pires, elle me retrouvait aussi sale qu’au réveil, voire un peu plus, avec de la vaisselle jusqu’au plafond, et les yeux cernés et rougis par l’écran d’ordinateur.

Lire la suite »