Sexe Intentions (1999) – Celluloid Love #3

tumblr_o43mkxxLVm1uzg8vuo1_1280

Je pense que je ne vous apprendrai rien si je vous dis que Sexe Intentions (Cruel Intentions en V.O., ça fait déjà vachement moins pitié), est une adaptation très libre du roman Les Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos. Oeuvre qui, au passage, a eu pas mal d’importance dans ma vie parce qu’elle m’a permis d’obtenir un joli 17 en lettres au bac (alors que je me suis principalement appuyée sur le film pour rédiger ma dissertation parce qu’à l’époque je n’avais lu qu’un seul passage du livre : celui sur lequel portait la question – un hasard bienheureux).

C’est aussi le film qui nous a prouvé que Sarah Michelle Gellar n’était pas que Buffy Summers mais qu’elle pouvait aussi jouer une sacrée connasse libidineuse sans trop faire d’efforts, que Selma Blair, bien qu’adepte des rôles de gentille loseuse, avait aussi sa dose de sex-appeal et que Reese Witherspoon et Ryan Phillippe étaient clairement faits pour être ensemble (et n’auraient JAMAIS dû se séparer, les traitres).

Lire la suite »

Publicités

« Mais tu passes ta vie au lit ou quoi ? »

large

© Malcolm T. Liepke

Celles et ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux ont au moins deux certitudes à mon sujet :

  1. J’ai un chat,
  2. Je passe beaucoup de temps dans/sur mon lit.

Il ne suffit pas de me suivre depuis longtemps pour en arriver rapidement à ces deux conclusions. Régulièrement, on me fait des petites vannes à base de métaphores animales (marmotte, loir, paresseux et autres dormeurs notoires) et on me demande si je vis dans mon lit, parce que la majorité des photos et autres snaps que je poste ont effectivement mon pieu comme décor principal.

Lire la suite »

Dépaysement

Blesle13

Ça fait environ un an que je répète très régulièrement (souvent plusieurs fois par jour) à quel point je rêve de campagne, de forêt, de champs, de petit village perdu au fin fond du trou du cul du monde. Et ça fait autant de temps que j’attends de trouver l’opportunité d’aller me perdre ailleurs pendant quelques jours, seule ou accompagnée, sans succès.

Il y a bien notre week-end annuel entre potes dans un gîte qu’on se fait chaque été, mais on est quarante-mille et c’est bien trop court pour profiter de chaque carré de verdure qui nous entoure.

Lire la suite »

Je ne serai jamais la féministe de vos rêves

large

On peut pas gagner à tous les coups. On ne peut pas satisfaire tout le monde. On ne peut pas plaire à tout le monde. Ça vous paraît familier ? Normal, c’est à peu près ce qu’on vous rabâche depuis toujours. Ça s’applique à pas mal de trucs, mais depuis quelque temps moi je me le répète en ce qui concerne « mon féminisme ».

Parce qu’il ne sera jamais au goût de tout le monde.

Lire la suite »

Dodow, le nouveau meilleur ami de mes nuits

dodow_web_nuit

Vous commencez certainement à le savoir depuis le temps que je vous en parle, mais je suis une grosse anxieuse. J’ai quasi-constamment un mini-moi qui court en rond dans ma tête avec des flammes au cul en hurlant « Aaaaahhhh on va tous mourir cette fois c’est SÛR !!! ».

Vous vous doutez donc bien que pour dormir, c’est souvent un peu la bagarre. D’autant plus en ce moment, je suis dans un état de stress rarement égalé – et je dois régulièrement avoir recourt à certaines aides pour m’endormir pour éviter de passer la nuit à me cogner la tête contre les murs.

Donc quand j’ai reçu un mail me proposant de tester un nouvel appareil supposé aider à trouver le sommeil sans l’aide d’un quelconque cacheton, il ne m’a pas fallu longtemps pour accepter.

Lire la suite »