La boutique I KILLED THE TEEN DREAM est ouverte !

capture-decran-2016-12-14-a-20-32-13

Ça fait un bail que je ne suis pas repassée par ici, rapport au fait que j’ai une deadline qui approche pour mon livre et que je ne suis pas exactement ce qu’on peut appeler « en avance », mais j’ai quand même profité d’une pause pour réaliser un vieux rêve.

J’ai ouvert une boutique avec des t-shirts, mugs et sacs en hommage aux films que j’affectionne le plus, avec une petite couche de mauvais goût parce que 1) je suis pas graphiste et j’ai pas de talent et 2) j’ai une passion pour le mauvais goût qui rend certaines choses bien belles à mes yeux alors que vous serez sûrement nombreux à désapprouver.

Du coup, si vous avez les mêmes goûts que moi et que vous voulez m’aider à mettre du pesto dans mes spaghetti, vous pouvez aller y faire un tour !

>>> I KILLED THE TEEN DREAM <<<

Bisous et joyeuses fêtes à vous !

Publicités

Promenons-nous dans les bois…

bdv10

Dimanche dernier, j’ai passé l’après-midi au bois de Vincennes dans le but d’aller ramasser quelques trésors pour ma décoration et mes potions magiques. Ça faisait longtemps que j’en avais envie, parce que je suis constamment en manque de forêt et de verdure, et lorsque la proposition a été lancée par une personne bien avisée qui aime que je  sois heureuse, j’ai sauté dessus.

Lire la suite »

Aujourd’hui j’aime… mon petit nid douillet

nest

Hier je suis allée chez Ikea (à la base, c’était pas pour moi). En rentrant, j’avais le dos complètement bloqué et je pleurais de douleur dans mon lit.

Aujourd’hui, ça va un peu mieux, j’ai juste mal quand je respire, quand je marche et quand j’essaye de me tenir droite, mais j’ai quand même eu la force de déballer mes achats et de faire un peu d’organisation (une très grosse erreur qui n’a fait qu’accentuer ma douleur mais eh, mieux vaut souffrir dans un appartement rangé, tant qu’à faire).

Lire la suite »

Seroplex, mon amour

large

© Hope Gangloff

Depuis que j’ai commencé à prendre mes antidépresseurs, je me sens plus légère. C’était la promesse faite par mon médecin, celle de pouvoir sortir la tête hors de l’eau, de retrouver l’envie d’avoir envie, l’énergie de vivre.

Depuis que j’ai commencé mon traitement, je me réveille plus facilement. Je me lève quelques minutes après avoir ouvert les yeux, je me fais un café, que je retourne parfois boire au lit. Ensuite, je m’active. Je mets de la musique, je me promène dans mon appartement en dansant un peu et en chantonnant et je ramasse des trucs que je remets à leur place. Je fais la vaisselle, je lance une lessive, je fais un câlin à mon chat, je me regarde dans le miroir et je ne me déteste presque pas.

Lire la suite »